LES MOYENS

Pour se mettre dans les meilleurs schémas :

  • DAO : logiciels AUTOCAD (dessin), ECODIAL (calcul d’installation électrique) et PIEUVRE PME (études de pieuvre).
  • Informatique : 11 postes informatiques dont 3 portables + 1 traceur format A0.
  • Eclairage : logiciel DIALUX (calcul d’éclairage avec visualisation photo réelle).
  • Colonne montante : logiciels MICHAUD (calcul de colonne électrique « Olympe V4.0 ») et CAHORS (calcul de colonne électrique « Elium »).
  • Armoire électrique : logiciels SCHNEIDER ELECTRIC (dessin de schémas électriques et implantation de tableaux électriques « Rapsodie 3200 »), SEE ELECTRICAL (schémas électriques) et LEGRAND (dessin de schémas électriques et implantation de tableaux électriques « XL Pro 2 »).

Pour assurer les déplacements :

  • Un parc d’une quinzaine de véhicules (fourgons et VL).

Pour exécuter les chantiers :

  • Compresseurs, postes à souder, groupes électrogènes.
  • Testeurs de disjoncteur, spectro-sonde, postes autogènes.
  • Outillage électroportatif : perceuses, perforateurs, pistolets, rainureuse.
  • Echafaudages, …

Pour des domaines spécifiques, l’appel
à des partenaires sous-traitants spécialisés :

  • Contraintes techniques affectées au lot électricité mais qui ne rentrent pas dans le cadre de l’électrotechnique.
  • Téléphonie : antenne TV, colonne France Télécom, groupe électrogène.
  • Climatisation
  • Paratonnerre
  • Energie renouvelable : photovoltaïque
Menu